Voyage en Norvège 6. le Nærøyfjord et les églises en bois debout

TUNNELS, FERRIES & STAVKIRKE

Sur la route, de Bergen à Gudvangen...

Sur la route, de Bergen à Gudvangen…

Deux mois que nous sommes rentrés de voyage et déjà les souvenirs s’étiolent. Mais la vie n’est pas faite que de vacances et il faut aussi composer avec les longues journées de travail, la fatigue et les tâches quotidiennes. Autant d’éléments qui se déchaînent pour m’empêcher de terminer le récit de cette odyssée norvégienne…

 Le 6 août à 10h, nous prenons possession de notre véhicule de location et quittons Bergen. Direction Gudvangen où un ferry nous attend pour une petite croisière sur le Nærøyfjord.
De Bergen à Gudvangen, la route sillonne dans un paysage de vertes prairies et de montagnes, qu’il faut bien souvent traverser. De multiples tunnels rythment le trajet.  Le ferry est à 17h. Nous avons donc 7h devant nous, et l’expérience du retour des Lofoten nous a rendu très prudents. Nous ne faisons donc qu’une halte, à Voss, afin de nous dégourdir les jambes et surtout, de nous restaurer.
Voss est une étape incontournable sur la route des fjords, tous les guides vous le diront. Une petite bourgade plutôt mignonne, au bord d’un lac. Son église (voir photo ci-dessus) est étonnante, puisque construite en pierre, avec un clocher en bois. L’entrée étant payante, nous passons notre chemin.
C’est au Tre Brør Café que nous choisissons de déjeuner (choix judicieux, conseillé par le Routard, que nous réitérerons au retour !). Ce café-restaurant prend place dans un joli bâtiment en bois (également sur le cliché ci-dessus). Chaque semaine, le menu change. Il est constitué de produits frais et de saison, biologiques pour la plupart… et nous pouvons l’affirmer, c’est un vrai régal ! Ce pour un prix raisonnable.

Nous arrivons à Gudvangen Kai avec plus de deux heures d’avance. Nous sommes d’ailleurs les premiers à prendre place dans la file d’attente pour le ferry. Là, plusieurs boutiques de souvenirs nous tendent les bras, ainsi qu’une cafétéria accueillante avec terrasse, où nous nous prélassons pendant de longues heures munis d’un bon bouquin et de quelques jeux.
Puis c’est le grand départ. Nous embarquons enfin sur le ferry, prenons place aux premières loges sur le pont et nous partons pour un peu plus de deux heures de croisière. Bien que les guides conseillent de faire la traversée dans l’autre sens, nous avons été absolument satisfaits de l’expérience. Dégainant nos appareils photos toutes les trois secondes, nous n’avons pas vu passer le temps… Malgré un vent assez soutenu, c’est sous un beau soleil que nous avons contemplé le Nærøyfjord en toute béatitude.

De Gudvangen à Kaupanger, une croisière de rêve sur le Nærøyfjord.

De Gudvangen à Kaupanger, une croisière de rêve sur le Nærøyfjord.

Mon seul regret : n’avoir pas pu capturer la couleur de l’eau, si bleue… et que ces photos ne rendent pas intégralement justice à la beauté du fjord. Mais les souvenirs, eux, sont là, bien présents. Grandiose !

Une fois à Kaupanger, direction Solvi, où nous avons réservé une chambre pour la nuit. Après s’être perdus quelques instants, nous trouvons enfin notre « Hyttesenter », joliment situé, mais pas franchement à marquer dans les annales. Une hytte à la déco très 70’s, au confort rudimentaire. a noter toutefois… que c’est l’une de nos nuits les moins chères depuis le début du voyage !
Nous dînons non loin de là, à Sogndal dans l’une des très bonnes enseignes « Pizzabakeren », où les pizza sont franchement bonnes et pas chères ! Ouf.

Après une nuit de sommeil plus ou moins bonne, nous levons le camp pour une journée « thématique » très attendue… celle des églises en bois debout (stavkirke).
Première étape : Urnes. Il s’agit de la plus vieille église en bois debout du pays. Pour y accéder, il n’y a qu’un chemin : le ferry. La traversée ne dure qu’une dizaine de minutes, mais pour arriver jusqu’à l’église, il faut prévoir une petite grimpette d’une vingtaine de minutes dans une campagne verdoyante et fruitée. Sur le chemin, vous croiserez vergers et framboisiers… et vous pourrez même acheter leurs fruits !

Fjords - Urnes

L’église d’Urnes et son décor de rêve

Je conseille absolument la visite de l’église. C’est une très belle balade qui en vaut le coup ! Je vous laisse découvrir les photos ci-dessus. L’eau y est d’un bleu profond, la nature éclatante, et l’église un vrai petit bijou d’architecture. A quelques pas de là, vous pourrez (sur réservation) visiter une ferme de rennes, ou moins les apercevoir. Ne manquez pas d’acheter de succulentes framboises à la cafétéria (moins chères que sur le chemin), voire de vous y poser pour le déjeuner. Une très bonne expérience, avec un burger très savoureux.

L'église en bois debout de Kaupanger avant que l'orage n'éclate

L’église en bois debout de Kaupanger avant que l’orage n’éclate

Déjà l’heure de reprendre le ferry, puis la route, vers d’autres églises. Sur le chemin, nous nous arrêtons voir l’église de kaupanger, également très belle… puis nous nous dirigeons vers Borgund. Pour rejoindre cette dernière église en bois debout, il nous faut une fois de plus prendre le ferry (Kaupanger-Fodnes) en direction de Lærdal.

Le site de Borgund est beaucoup plus imposant que celui des précédentes églises. Il est composé de plusieurs monuments ainsi que d’un musée archéologique où il faut prendre ses billets d’entrée. Le détour vers cette église est absolument nécessaire. Chacune des églises que nous avons vues se distingue des autres. Elles sont toutes belles et majestueuses, dressées dans une nature verte et chatoyante.

Fjords - Borgund

L’église de Borgund et ses copines

Après une petite balade à pieds autour du site… durant laquelle nous nous perdons une fois de plus (gentiment), nous prenons le chemin d’Aurland où la deuxième et dernière nuit de notre petit périple est programmée.

Pour rejoindre Aurland, nous avons deux itinéraires possibles : le plus long tunnel routier du monde (24,5km) ou la Route touristique nationale d’Aurlandsfjellet. Le choix est vite fait, et nous optons pour la seconde option, ce malgré la fatigue du Suisse qui se tape toute la route. Standing ovation demandée pour Le Suisse ! Merci.

Ce qu’il faut savoir avant de s’engager sur cette route (et que nous ignorions), c’est qu’il vous faudra plus de deux heures pour effectuer les 48km qui la composent. D’autant plus si vous vous arrêtez tous les 10 mètres comme nous pour profiter du paysage et gambader un peu. Un léger problème pour nous puisque nous avions une réservation pour 19h… et que nous sommes arrivés avec plus d’une heure de retard. Le gite et Booking ont bien sûr essayé de nous joindre, mais sans y parvenir… et nous avons failli perdre notre réservation… L’avenir vous apprendra qu’il n’en est rien : une belle frayeur pour pas grand chose.

La splendide Route touristique nationale d'Aurlandsfjellet

La splendide Route touristique nationale d’Aurlandsfjellet

Cette route reste l’un de mes plus beaux souvenirs de Norvège. C’est sur des chemins sinueux et escarpés qu’il vous faudra rouler, croisant moult vaches et moutons gambadant librement au beau milieu de la route. Une lente ascension au cœur de paysages époustouflants. Cascades, montagnes enneigées, lacs, vastes prairies… la si belle nature norvégienne explose de beauté. Aucun regret !

Enfin, nous arrivons finalement à Aurland où nous finissons par trouver Skahjem Gard. Après de plates excuses auprès de notre hôte, on nous installe dans un petit appartement avec tout le confort moderne souhaité (dont une cuisine)… le tout dans un site vraiment charmant (voir photo ci-dessus, les deux photos en bas à droite). Un peu cher toutefois (90€ linge et petit déjeuner non compris)… heureusement que nous avions prévu dans nos bagages duvets et serviettes en microfibre qui nous ont été bien utiles à de multiples reprises !

Après une bonne nuit de sommeil, nous entamons le trajet du retour vers Bergen où nous devons prendre l’avion vers la prochaine destination…

La suite dès que possible !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s