Andalousie

DE MÁLAGA À GRENADE…

Quelque part… sur la Costa del Sol…

Malgré quelques cinq années à étudier l’espagnol, je dois vous confier que je n’avais jamais mis les pieds en Espagne… avant la semaine dernière !
De ces cinq années d’espagnol, me restent quelques bribes de vocabulaire – aussi diverses que variées… la preuve en est qu’il me serait sûrement plus aisé de discuter cinéma, que de demander mon chemin. Pourtant, bien que les obstacles aient été nombreux à se glisser entre l’andalou et moi, je suis rentrée entière, plus vivante que jamais !

J’attendais ce voyage depuis de longues années… et j’ai d’autant plus pu le savourer… que pour la toute première fois de ma vie, je voyageais… en amoureux ! (Amazing, isn’t it ?) Petit contretemps : mon ami et moi… ne vivons pas dans la même ville… ni dans le même pays. Pour tout vous dire, son pays ne fait même pas partie de l’Union Européenne, pfi ! C’est donc accompagnée d’un Barbare, que j’ai fait ce merveilleux voyage en terre andalouse.
Destination ? Grenade ! Or, les vols pour cette ville explosive et fruitée sont tellement rares, que nous avons opté pour une option alternative, que je ne regrette pour rien au monde. C’est à Málaga que nos chemins se sont rejoints… début d’un petit périple en voiture le long de la Costa del Sol, pour rejoindre Grenade, la magnifique.

L’Alcazaba de Málaga. Superbe !

Si vous avez l’occasion de passer par Málaga, surtout, n’hésitez pas à y consacrer quelques heures… La cathédrale est impressionnante, et l’Alcazaba vous préparera tranquillement à la suite… Je m’attendais à une ville un peu trop « balnéaire », avec ses barres laides en front de mer… mais Málaga, c’est bien plus que cela.

Grenade.
Ah, Grenade.
Après quelques deux heures de route, par la côte, nous t’avons rejointe. Rendez-vous avec Sabrina, pour obtenir les clefs de notre appartement mignonnet, à deux pas de la cathédrale et de l’Albayzín. Charmant petit nid. Position adéquate.

Pour notre premier jour à Grenade, munis de notre Granada Card (rentabilisée), nous visitons les cathédrale et chapelle royale. Deux bijoux de l’architecture, à échelles totalement différentes. Balade dans le quartier… fleurant bon le thé et les épices… Puis direction l’Albayzín, pour une balade muy caliente et surtout très raide ! Mes fesses s’en souviendront longtemps ! Dédale de ruelles en côte, plus jolies les unes que les autres. Un calme épatant (nous n’avons croisé que peu de touristes, ces derniers étant tous aglutinés sur la terrasse du Mirador de San Nicolás). Plusieurs heures d’errances, un vrai bonheur, sous un ciel d’azur sans tache.

Les touristes ne s’y sont pas trompés… la vue depuis le Mirador de San Nicolás est plutôt alléchante.

Pour le deuxième jour… le programme était corsé : Alhambra et Generalife. Que dire de plus… sinon que c’est à tomber par terre ? Une visite sous le signe du soleil… toujours. Avec en sus une exposition M.C. Escher. Le pied quoi.
Je ne vous en dis pas plus… je ne suis pas encore vraiment rentrée de vacances… j’ai toujours un pied sous le soleil andalou.

Dernier jour : passage au parc des sciences, pour voir le gros de l’exposition Escher, exceptionnelle… puis départ dans les Alpujarras. Pampaneira, Bubión et Capileira… Trois villages plantés dans les montagnes… où sont ancrées quelques petites boutiques dont nous ne sommes pas revenus indemnes : chocolats et produits régionaux sont directement entrés dans nos sacs.

Les Alpujarras, trônant en magesté.

Il va sans dire que nous avons profité plus que de raison des dites spécialités locales… charcuterie, fromage… tapas et bières ! Avec un très gros faible pour l’Alhambra negra. Mioume ! J’en veux !!

Puis il a fallu partir. C’est ainsi que mon amoureux est reparti dans sa contrée barbare… à 13h… et que j’ai dû attendre 5h à l’aéroport de Málaga avant de pouvoir faire de même. Comme quoi.

Je reviens très vite, pour un petit intermède culinaire…
Prochaines vacances cet été. Au programme, trois nouvelles destinations… J’ai hâte !
D’ici là, j’attends mon affectation dans l’Académie de Créteil…

Hasta luego.

4 réflexions sur “Andalousie

  1. Quel plaisir de lire ça! on s’y croirait…
    Le récit, les photos (je les ai toutes regardées), moi ça me charme. Un petit coup de flamenco résonne inconsciemment dans les oreilles….
    C’est quoi déjà les prochaines destinations?
    Bisous et bisous!

    • 🙂 Ravie que tout ceci te plaise ! Malheureusement, nous ne sommes pas allés voir de flamenco… ce n’est que partie remise !
      Prochaines destinations : la Pologne, l’Allemagne, La République Tchèque et l’Islande ! (Et la Suisse, of course !)
      Bisous !!

    • Yawayahouuuuuuuuu ! J’ai hâte de ces vacances d’été aussi !! Et je vous souhaite une belle virée andalouse. Vous allez voire encore plus de choses que nous ! Bibis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s