Bruges en solo

BRUGES, SANS JEFF

En cette soirée d’octobre, après une parfaite journée, motivante à souhait et très valorisante… je choisis de revenir sur un très agréable séjour…

Brugge, le Markt.

C’était il y a un mois, déjà. Après Copenhague, Venise et Amsterdam, je décidais de partir à la conquête de Bruges. « La Venise du Nord », si l’on en croit les « on dit ».
Pour ma part, je trouve la comparaison fort peu adéquate. Aucune ville ne ressemble à Venise. Venise, c’est Venise. Et ce n’est pas parce qu’il y a des canaux ici ou là… que l’on doit y aller de sa comparaison à trois francs. Mais attention, ce n’est pas pour autant que je n’ai pas apprécié Bruges. Bien au contraire ! J’ai adoré Bruges ! Cette ville incroyable m’a de suite plu. Par son échelle, déjà. Bruges est une ville à échelle humaine. On peut largement l’aborder à pieds. Et ça, j’aime. Car je suis une piétonne invétérée. Si je devais choisir entre tous les moyens de transports possibles et imaginables, c’est sur mes pieds que je ferais l’incroyable pari. Peut-être un jour me lâcheront-ils ? En attendant, je préfère largement le rythme d’une visite à pieds… Mais chacun ses préférences, bien sûr !

Comme d’habitude, avant de partir, j’avais réservé un hôtel (Bruges, ce n’est pas donné, soit dit en passant)… (je laisse les auberges de jeunesse à d’autres, là encore, chacun fait comme il lui sied). Un emplacement rêvé, avec vue sur canal, dans une rue calme, un peu à l’écart de la vie brugeoise trépidante.

Le moulin de Damme.

J’avais acheté la Brugge city card, et je ne l’ai pas regretté ! D’aucuns disent que cela revient trop cher… pour la voyageuse en solo que je suis, point trop n’en faut. Et je peux vous l’avouer, j’ai rentabilisé cette carte bien au delà de mes espérances. Mais il faut dire que les musées sont à l’échelle de la ville : petits. Les visites sont assez courtes (1h30 pour la plus longue, en prenant bien le temps de détailler chaque objet).

Je vous propose de jeter un oeil du côté de mon programme. J’ai visité (dans le désordre) :
L’hôtel de ville ;
Le musée Groeninge (l’un de mes préférés) ;
– Les anciens hôpitaux Notre-Dame de la Poterie et Memling in Sint-Jan ;
– Le musée Gruuthuse ;
– La jolie ville de Damme, via le Lamme Goedzak, charmant petit bateau à aube… très touristique, mais fort agréable ;
– Le beffroi d’où la vue sur Bruges est à couper le souffle… ;
– Le moulin à vent Sint-Janshuis ;
– Le musée de la dentelle ;
– Le béguinage ;
– Les maisons-Dieu ;
– Les églises (toutes ! je suis entrée dans toutes les églises, et j’y ai vu tous leurs joyaux !)
– La brasserie De Halve Maan (où j’ai goûté et attesté la fameuse Brugse Zot (que je préfère de loin en brune) ! ;
– La galerie Salvador Dali (que je déconseille assez fortement… un piège à touristes selon moi… entièrement tourné marketing… et, grosse faute de goût, les cartels en français sont bourés de fautes. L’effort était louable… mais j’aurais préféré qu’il n’y ait pas de cartels en français, plutôt que de voir ça !).

Bruges, c’est beau… un point c’est tout ! Avec ou sans pluie !

Puis je ne me suis pas gênée question restaurants, bar/brasserie, chocolateries et autres douceurs.
La Belgique me séduit vraiment de plus en plus. Je songe même à y faire une nouvelle excursion, non loin de Bruges… histoire de voir Gand et Anvers.

J’aime l’hospitalité belge. Le fameux « s’il vous plaît » qui surprend tant… le joli « une fois » que je pensais légendaire…

J’aime, j’aime, j’aime !

J’irais bien à Berlin moi, pas vous ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s