Paris expos.

TROIS JOURS, TROIS LIEUX

Un prix de gros aujourd’hui.
Je pensais faire un billet par lieu/expo et puis finalement je me dis que ce serait un peu trop laborieux en ces temps de préparation au CAPES.
Au programme :
Babar, Harry Potter & Cie : livres d’enfants d’hier et aujourd’hui, à la BNF.
Picasso/Delacroix : Femmes d’Alger ; Pierre Boulez, au Louvre.
Mc Dermott & Mc Gough : an experience of amusing chemistry photographies 1980-1990 et al., à la Maison Européenne de la photographie.


1. C’est un peu à contre coeur je dois bien l’avouer, que je m’étais résolue à visiter l’exposition Babar (…) & Cie. à la BNF. CAPES oblige, il était de bon ton, paraît-il, de s’y rendre.
Voici donc que je m’armais de courage et que j’allais, mercredi, jeter un coup d’oeil rapide à cette exposition.
Et bien je dois dire que je peux avoir honte ! Vraiment honte !


J’ai été totalement séduite par cette exposition thématique. Douze étapes proposées dans ce parcours européen de la littérature jeunesse, du premier âge aux pratiques adultes (avec les livres rares, illustrés, les livres-collection, tellement précieux qu’on peut à peine les lire, et encore moins les soumettre aux enfants).
Les ouvrages proposés sont d’une richesse extraordinaire.
Peut-être est-ce parce que j’ai gardé une âme d’enfant… Le fait est que j’ai sautillé de vitrine en vitrine, de cartel en cartel, les yeux pleins d’étoiles, pour découvrir ces quatre siècles de publications pour enfants…
Un programme très bien ficelé, conçu aussi bien pour les petits (à qui l’on propose diverses activités) que pour les grands.
Manuscrits originaux, illustrations originales, figurines en tous genre… L’occasion est donnée de découvrir ou retrouver les livres de notre enfance… de Martine à Alice, en passant par Nils Holgersson (que j’ai été ravie de voir en ces lieux)…
A voir jusqu’au 11 avril 2009 à la Bibliothèque Nationale de France.

 

Delacroix - Femmes dAlger dans leur appartement, 1834.

Delacroix - Femmes d'Alger dans leur appartement, 1834.

 2. A l’occasion de la grande exposition « Picasso et les maîtres », au Grand Palais (que je n’irai sûrement pas voir pour des raisons économiques), la RMN organise en parallèle deux lectures d’oeuvres croisées, au musée d’Orsay (Le Déjeuner sur l’herbe, Manet) et au Louvre (Femmes d’alger, Delacroix).
Une exposition qui je dois l’avouer m’a quelque peu déçue. Certes je ne m’attendais pas à quelque chose de plus fourni, ni de grandiose, mais les choix muséographiques ne m’ont pas convaincue.
Toujours le même problème. Trop de monde, des toiles présentées peut-être trop bas, trop serrées les unes aux autres, ce qui fait qu’il n’y a pratiquement aucune circulation possible…. Dommage.
[Ce qui bien sûr n’enlève rien au charme des oeuvres, très agréables à (re)découvrir ainsi juxtaposées.]

La vraie surprise du Louvre en ce dimanche aura plutôt été la découverte des oeuvres proposées à l’occasion de l’exposition Pierre Boulez. Oeuvre : Fragment. Dessins de Klee, Kandinsky, Picasso, Brancusi, Giacometti, Degas, etc. Partitions originales (notamment du Sacre du Printemps de Stravinsky)… oeuvres agréables et rares, accompagnées d’une diffusion sonore. Très agréable.
Jusqu’au 2 février 2009.

 

McDermott & Mc Gough - Children in Kindred Worship 1907, 1989. Cyanotype.

McDermott & Mc Gough - Children in Kindred Worship 1907, 1989. Cyanotype.

3. Le meilleur pour la fin.
Je connaissais de nom mais sans plus. Une très heureuse découverte que l’oeuvre des photographes McDermott& McGough proposée par la MEP en cet automne capricieux.
Photographies pictorialistes. Un travail absolument fascinant sur divers procédés photographiques anciens, souvent oubliés, où les artistes se plaisent à se mettre en scène.
Une réelle fantaisie. Poésie, romantisme et esthétisme d’une beauté renversante (toujours selon moi).
Je suis tombée absolument folle de ces artistes.
Malheureusement, dans l’impossibilité de prendre des photographies sur place je ne peux illustrer ce petit compte-rendu comme il se doit et je vous conseille donc vivement de vous rendre sur place.
Je ne le dis jamais assez, à la MEP, outre l’aspect économique de l’entrée, on accède à un lieu à dimension humaine, où le talent est toujours mis à l’honneur.
Autre jolie surprise dans ce lieu que j’aime, celle des clichés de Sabine Weiss.
Et je ne saurais que trop vous recommander également de vous attarder sur les photographies de Göksin Sipahioglu !
Jusqu’au 25 janvier 2009 à la MEP.

Je vous rappellerai de plus que Le Mois de la photographie bat son plein actuellement… Vous n’avez donc aucune excuse !!!

Bientôt, quelques mots sur Berceuse de Chuck Palahniuk.

Amusez-vous bien ! Bonnes visites et bon mois de la photo !

2 réflexions sur “Paris expos.

  1. Ah mais tu sais que ça me fait plaisir de passer sur ton blog !
    Je regarde chaque nouveau billet.
    J’aime beaucoup tes photos. C’est vraiment très représentatif de l’ambiance qu’il y a chez vous, très chaleureux !
    Grosses bises !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s