Lectures estivales

RELÂCHE…

Je vous l’avoue sans honte, en ce début de saison estivale, où contrairement à la majorité, je travaille (à temps partiel, toutefois), je n’ai pas forcément la tête à bloguer.

Ceci-dit, comme vous pouvez le constater par vous même, je passe quand même prendre ma dose hebdomadaire d’écriture, en vous proposant d’explorer mes choix de lecture pour l’été…

(Couverture suédoise de Roseanna - mon premier polar suédois qui m\'a faite tomber amoureuse du genre)

Couverture de Roseanna - mon premier polar suédois...

Vous remarquerez, bien sûr, dans un premier temps, le support de choix que j’ai utilisé pour prendre cette photo. Un cliché à la va-vite effectué sur le carrelage du palier de l’étage de la maison familiale… Vous négligerais-je ? Possible. Quoi qu’il en soit, je vous invite à découvrir les quelques auteurs ci-proposés, au cas où vous seriez amateurs de littérature scandinave (et pas seulement pour ses polars…), ou de littérature américaine que je découvre depuis quelques temps grâce à Delillo (Americana, Chien Galeux), Bukowski (est-il encore besoin de citer des ouvrages ?) et Capote, auquel je vais m’essayer (en évitant les mauvais jeux de mots)… en laissant de côté pour le moment les ouvrages « capessiens » (de préparation au CAPES quoi).

Voici donc les quelques huit livres que je me destine à lire dans les prochaines semaines, en sachant que je viens de lire en quelques jours seulement le polar Anges déchus de Gunnar Staalesen (vraiment très bon)… et qu’hier j’ai entamé d’un bon quart La Société des jeunes pianistes de Ketil Bjørnstad (passionnant).

Tu cliques, je craque !

A venir, donc :
L’Abominable homme de Säffle de Maj Sjöwall & Per Wahlöö ;
L’Homme qui partit en fumée de Maj Sjöwall & Per Wahlöö (quand on aime on ne compte pas) ;
Le Loup dans la bergerie de Gunnar Staalesen (idem) ;
Je Voudrais que cela ne finisse jamais d’Åke Edwardson (idem) ;
Cosmopolis de Don Delillo (idem) ;
Joueurs de Don Delillo (idem) ;
La Traversée de l’été de Truman Capote (que je découvre) ;
Le Meilleur des mondes d’Aldous Huxley (qu’étrangement j’ai laissé de côté).

J’ai hâte de les dévorer… pour en commander encore d’autres, par dizaines !!

Bonnes lectures et à très bientôt !

Un petit jeu pour les plus facétieux ? Sauriez-vous trouver l’intrus qui se cache parmi ces livres (je veux une justification, attention !!)

2 réflexions sur “Lectures estivales

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s