Patate chaude…

T’AS LE TAG, COCO…
Coco t’as le TAG
T’as le tag Coco,
T’as le tag qui te colle à la peau.

Tag
(Cf. Source de l’image)

Oui, bon… On ne va pas épiloguer sur le haut niveau culturel de ce blog décadent en ces temps de disette. Non.
Ces temps-ci, je pense à tout sauf à bloguer… Ou plutôt dirons-nous que mon esprit est occupé par les nombreuses perspectives qui s’offriront à moi durant les mois de juin, juillet et août. Un emploi du temps bien chargé, composé de visites amicales, de festivals, d’opéra, de voyages à Londres, de boulo d’été, etc.
Le week-end dernier je me rendais au Théâtre Dunois pour les 25 ans de l’Ensemble Aleph.
Au programme, musique contemporaine, lectures en tous genres… De quoi contenter ma soif, d’autant plus que le buffet et le bar étaient totalement open pour l’occasion.
Point d’orgie (si ce n’est de violoncelle), mais une soirée fort agréable, où j’ai pu assister à de très jolies pièces. Malgré une (trop) longue et périlleuse lecture de L’écriture du Dieu de Borgès (excellent texte ceci dit, me dois-je d’ajouter en tant que grande admiratrice de ses écrits – notamment des Fictions), et de son adaptation à la clarinette électrique, point d’anicroche dans les quelques instants passés en ces lieux.

Et puisque l’ambiance n’est pas à bloguer, je me surprends à me ravir d’être taguée. Et de répondre avec plaisir à ces différentes invitations.

Aujourd’hui, je réponds donc au défi que me lance Gaby, avec un tag que je qualifierais… d’intime. La difficulté pour moi ? choisir. Je ne sais pas faire, je vous l’ai déjà prouvé à moult reprises. Je propose donc ce qui me semble juste et pertinent sur le moment… blablabla, non représentatif, blabla…

C’est parti :

Le trait principal de mon caractère : l’exaltation.

La qualité que je préfère chez un homme : l’humour (désolée Gaby, je copie… Je vois plein d’autres qualités, mais qui n’auraient aucun sens sans un minimum d’humour !)

La qualité que je préfère chez une femme : la simplicité.

Mon principal défaut : le perfectionnisme.

Ma principale qualité : le perfectionnisme.

Mon occupation préférée : (rha c’est trop compliqué de répondre à ça !!) Bon… pour trancher je dirais que j’aime lire avec de la bonne musique dans les oreilles.

Un plat qui me met l’eau à la bouche : un tajine d’agneau aux pruneaux et fruits secs. (ouchhhhh)

Mon mot préféré : caribou.

Ce que je déteste par dessus tout : Le jugement hâtif (qui conduit généralement à une sorte de méchanceté gratuite : preuve pour moi d’un manque considérable de discernement et d’intelligence).

Un rêve : Continuer à voir la beauté des choses, de m’émerveiller à chaque instant sans jamais être blasée d’apprendre et de découvrir.
(Rêve qui restera non réalisé : être une virtuose du violoncelle – à défaut, si tu es violoncelliste, tu m’intéresses, je pourrai peut-être vivre ta passion par procuration…)

 Man Ray - Le Violon d'Ingres, 1924
On en revient toujours aux valeurs sûres.

Je ne tague personne, parce que je doute de mon succès… A moins que Miss Obar Dheathain ou encore Evin ne fassent l’effort…

A très bientôt !

6 réflexions sur “Patate chaude…

  1. Mouarf !! « Caribou »O_o
    C’est pas vraiment le genre de mot commun qu’on utilise tous les jours ça hein :p
    Tssss bon, je m’y mettrai, I promise :o)

  2. Je proteste ! Caribou c’est un mot super répandu ! Y’a qu’à voir sur la blogosphère, il est partout ! (et puis on a dit mot préféré… pas mot commun – j’ai toujours détesté les platitudes ^^).
    Je tiens ta promesse en joue. Gare à toi, Mamzelle !

  3. Bel espace, jolis mots, belles tranches de vie, J’aime… tout simplement j’aime.

    Ah oui… Caribou… excellent mot..il a un effet sur moi hillarant… va savoir pourquoi…

    Une petite douceur chocolatée?

  4. Mhhh, sans réfléchir je pense à l’une de ces amandes enrobées de (douceur ?) chocolat… et bien qu’il soit à peine 10h, cela me met l’eau à la bouche !

    [Oui tabernac’ « caribou » est un mot hilarant ! ^^]

    Merci Plume pour ces quelques mots.

  5. Ah je connais plusieurs violoncellistes ! Perso je trouve qu’il y a trop peu de pièces uniquement pour violoncelle pour que ça soit intéressant de le jouer ;o) Bon d’accord, rien que les suites de Bach pour violoncelle valent le coup de l’apprendre mais bon ^^

  6. Ah,oui… Bach, Mahler et les autres…
    De mon côté je trouve surtout l’instrument très sensuel et sa sonorité très suave, grave, comme sortie de nulle part…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s