Débarquement immédiat

L’HEURE EST GRAVE*

 Man Ray - L'oeil, 1933

Il y a des jours comme ça où t’enveloppe (dans son creux douillet et chaleureux) une vague impression de ne pas faire partie du monde qui t’entoure. 
Ce phénomène n’est chez moi pas rare, pour peu que j’allume la télévision, la radio ou simplement que je sorte de chez moi.

Aujourd’hui, le clou du spectacle aura été d’apprendre l’existence du « boîtier anti-jeunes » (nom de code Beethoven – anciennement « mosquito »). Là je me dis, « c’est un canular ma pauvre fille, tout le monde va encore te prendre pour une quiche ! » (en fait ça n’arrive jamais – ou rarement, mais je préfère prévenir que guérir).
Me voici donc en pleine enquête, où je me rends compte rapidement que personne autour de moi n’a l’air de trouver cela étrange. Ni même dérangeant. Fuckery.

Je me souviens à cet instant de mes recherches que dans un épisode précédent je prenais connaissance de l’existence du boîtier ultrason anti-cafards, et d’un coup je suis saisie d’effroi.
Si l’idée de ce dernier m’avait parue totalement saugrenue, voire nocive (pour moi-même ainsi que pour les habitants de mon immeuble ; humains ou non)… voici qu’apparaissait dans mon champ de vi(e)sion une chose absolument invraisemblable. A tel point que je suis à deux doigts de me croire dans un Buñuel, et d’attendre dans le silence que l’on découpe un oeil sous les miens… etc., etc.
Mais non. Il semblerait bel et bien que ce gadget ait débarqué récemment dans notre beau pays des Bisounours, et qu’il existe à l’état sauvage chez nos voisins britaniques depuis quelques temps déjà.

Un Chien andalou - L. Buñuel, 1928

A l’heure où l’on trouve choquant de placarder pendant un match de football une pauvre banderole pas très fine sur les moeurs légères et dissolues de nos amis les Ch’tis (un peu d’humour m’sieur-dame que diable !), on autorise donc les vieux à traquer les jeunes, comme on se débarrasserait des insectes indésirables.

Messieurs-dames les vieux,
Auriez-vous oublié le temps de vos quinze ans ?
Auriez-vous oublié l’insouciance de votre jeunesse ?
Quand donc ces souvenirs se sont-ils transformés en haine contre ceux qui vous succèderont ?

Je vous propose de revenir sur les principes mêmes de la chose… :

« … émetteur de son très haute fréquence, conçu pour disperser les groupes d’adolescents qui agissent de manière antisociale. Perceptible uniquement par les moins de 25 ans, il est gênant mais tonalement inoffensif dans le cadre de son utilisation normale et du respect des consignes d’installations. Le son est directionnel et ne franchit pas les éléments solides tels que les murs et les portes. »

Voici que l’on souhaite voir la jeunesse déguerpir telle la vermine. N’auriez-vous pas peur que cela se retourne contre vous et provoque le courroux de ceux que vous voudriez voir partir ? Tremblez !Je ne vois pas en quoi le fait d’éloigner les jeunes pourrait changer quelque chose. Le principe du répulsif étant d’envoyer la misère chez le voisin. L’hypocrisie développée à son summum.

J’aimerais qu’on me donne une définition de la menace que représentent les jeunes (de moins de 25 ans). Un concept qui reconnaîtrait donc chaque jeune comme coupable, de l’enfant dans sa poussette à l’étudiant, au jeune actif, en passant par le délinquant, du stupide au borné. Un joli bordel.
On oublie bien des préceptes et bien des principes moraux, dans l’histoire. Sans parler de l’absurdité de la chose.

Et voici donc que j’apprends cela, ce midi. Ahurissant.
Déjà que la vision du badge français pour les JO et la dernière campagne de pub de la Ligue contre le Cancer m’avaient laissée dubitative hier…

Il est beau le monde dans lequel on vit tiens…
Heureusement qu’à côté de cela subsistent de belles choses.

Bref. Je propose la création d’un boîtier anti-vieux, à déposer dans toutes les grandes surfaces, moyens de transports et autres lieux d’affluence, de 8h à 10h, de 12h à 14h et de 17h à 22h. Idée à creuser.

Et vous, de belles découvertes ?

*Il ya des gens qui parfois se moquent de ma naïveté, et ça c’est pas cré cré bien.

2 réflexions sur “Débarquement immédiat

  1. Punaise si un boîtier anti-vieux existait, la Côte d’Azur serait dépeuplée à 75% … Par PITIE, fabriquez-moi ça et VITE !! Hahaha.
    Nan sérieusement, c’est du grand n’importe quoi, et d’ailleurs, j’ai également découvert il y a peu la campagne de pub de la Ligue contre le cancer et je suis restée comme toi: sur le cul.
    Bizarrement ça n’a pas l’air de déranger grand monde tout ça, c’est bien là le souci.
    Poutou !

  2. Brrrr, oui, ça fait froid dans le dos ces trucs là !
    Le monde est dingue ! (bon, nous aussi, mais pas à ce point ^^).
    Bisettes !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s